Amazon et le livre numérique en France

Amazon a décidé de commercialiser la quatrième génération du Kindle en France. La stratégie commerciale déployée est très agressive puisque la firme propose son reader à 99 €. Ce prix en fait la liseuse la moins chère du marché actuellement. Cela devrait séduire nombre de clients pour le moment réticents, au delà du simple effet de curiosité. Toutefois, reste à savoir quelle sera l’offre de titres en français accessible via ce reader ?

Et là, les choses se précipitent puisque des maisons d’éditions signent avec Amazon (Gallimard, Hachette, Albin Michel, les Edtions du Rocher) et que les plateformes de distribution de livres numériques se disent prêtent à travailler avec le géant américain (c’est le cas notamment d’Eden Livres).

Et comment se positionnent les bibliothèques face à cette offre commerciale qui se structure ? Nombreuses sont celles qui font l’expérience du prêt de readers ou de tablettes tactiles (c’est le cas de Troyes, de Martigues, d’une expérience pilote portée par le Motif, etc.) Il n’en reste pas moins que l’appétit pour ces technologies demeure limité. C’est encore l’effet de curiosité qui joue à plein en bibliothèque, faute d’une offre de contenus suffisante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s