« Quand les livres relient »

Le travail conduit par les bibliothèques en matière de développement de la lecture s’appuie d’abord et avant tout sur les relations avec les milieux scolaires et enseignants. Les actions menées avec les élèves et écoles du premier degré sont la clef de voûte du travail des équipes « jeunesse » en bibliothèque. Toutefois, manque parfois un échelon, celui de la petite enfance, des 0-3 ans notamment. Et, souvent, ce sont des associations qui prennent le relais.

L’agence « Quand les livres relient » réunit, sous l’impulsion de la fondation du Crédit mutuel pour la lecture, plusieurs associations développant des actions autour des publics de la petite enfance, et plus largement autour de la littérature de jeunesse. Cette agence a pour but de développer la pratique de la lecture à haute voix auprès des publics les plus jeunes et au-delà auprès des publics en grande difficulté sociale et économique.

Elle s’est donnée les missions suivantes :

« L’agence a pour principale mission de créer des temps de réflexion et d’échanges de pratiques pour étayer et conforter ce travail de terrain, répondre aux besoins de formation sur les plans théoriques et pratiques, et soutenir les initiatives dans ce domaine, par l’organisation de cycles de Rencontres.

L’agence a également pour mission de faire valoir ces actions et cette réflexion sur les enjeux de la lecture et d’un accès pour tous à la langue du récit, et leurs implications :

  • par un travail de sensibilisation et en élaborant des partenariats avec les institutions et organismes impliqués dans la lutte contre l’illettrisme et l’exclusion culturelle
  • par l’animation d’un réseau d’informations pour les adhérents, et pour toute personne ou structure intéressée par cette démarche.

L’élaboration de temps de transmission des pratiques, de formation et de réflexion commune est nécessaire pour constituer un espace de concertation et de travail et soutenir l’action de terrain menée auprès des populations les plus fragilisées et les plus éloignées de l’écrit.
Par cette démarche, l’agence espère favoriser les liens entre les actions de toutes les personnes, associations et structures engagées dans le domaine des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse, pour une meilleure reconnaissance de l’importance du travail engagé et des enjeux soulevés, des effets de ces actions lecture, et pour un meilleur accès au livre et aux droits culturels pour chacun. »

Soutenue également par l’ANLCI, elle développe des actions essentielles dans le domaine de l’accompagnement vers la lecture. Et son action vient compléter le travail accomplit dans le cadres des bibliothèques de rue par l’association ARD Quart Monde.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s