Accueillir en bibliothèque

Médiathèque l'Atelier

L’accueil en bibliothèque est un élément stratégique ; et cette notion n’est globalement jamais assez prise en compte dans les projets. Livres Hebdo a récompensé la bibliothèque de Condé-sur-Noireau pour la qualité de son accueil et sa politique d’animation. La vidéo ci-dessous le présente.

Toutefois, à y regarder de près, l’offre de cette bibliothèque est assez classique ; mais l’accueil est placé au centre des préoccupations de l’équipe de l’établissement. La vidéo présente l’accueil général, la répartition des espaces et des collections et des services associés (rien que de très classique mais un établissement bien géré et dont les personnels sont pleinement mobilisés autour de cette préoccupation.)

Les bibliothèques/médiathèques placent et doivent placer l’accueil au coeur de leurs stratégie :

  1. l’accueil doit être le mot clé avec l’information au coeur de la rédaction des projets/programmes des établissements de lecture publique ;
  2. cette exigeance se traduit dans l’architecture ; toutefois, le risque apparaissant le plus souvent est celui de la rigidité des accueils développés ; les maîtres mots doivent être là l’ergonomie, la modularité, l’intimisme, etc. Un accueil trop large ou trop vaste casse rapidement la relation fragile qui se noue entre le public et les personnels de l’établissement ;
  3. du point de vue des personnels, le service public est parfois trop vu comme une « corvée » ; hors l’accueil demeure une nécessité ; et, il ne peut être pensé que comme le pradigme du métier. De cela, découle un besoin réel d’accompagnement des personnels pour les repositionner et replacer l’accueil au coeur du métier ; cela ne peut se faire qu’avec un plan de formation musclé.
  4. au-delà de la formation des personnels, la notion d’accueil s’articule avec celle des collections : trop souvent la signalétique et la simplicité du système de classement sont fortement négligées ; cela fonctionne comme un réel repoussoir pour le public. C’est également un élément crucial.
  5. Enfin, c’est surtout les notions de services et de nouveaux services qui rencontrent celle d’accueil. Nos établissements évoluent fortement du fait de la révolution numérique, mais pas seulement, du fait surtout de l’évolution forte des pratiques culturelles et en particulier du recul généralisé de la lecture ; la place du livre diminue, celle de l’information, en revanche, augmente quelque soit le support/média de diffusion (le plus souvent numérique désormais). Et, c’est à l’aune de cette évolution qu’il faut repenser l’accueil. La médiation numérique devient l’une des clés du nouveau métier de bibliothécaire et dans ce cadre l’accueil est repensé ; la relation à l’usager se repersonnalise.

L’accueil est donc une notion clé qu’il faut impérativement replacé au coeur du métier, des projets de construction comme des nouveaux services émergeant.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s